La fabrication additive engagée dans l’innovation et les nouvelles technologies de fabrication

L’industrie additive fait partie de ce qu’on appelle la «quatrième révolution industrielle».L’augmentation constante du coût des matières premières et la nécessité de créer des structures de plus en plus complexes ont engendré la nécessité de rechercher des alternatives lors de la fabrication de pièces de manière «soustractive» ou par fraisage.

Depuis les débuts de l’industrie additive et en se tournant vers les besoins de ses clients, Fagor Automations a pour objectif stratégique d’être à l’avant-garde de cette technologie. Elle a investi dans ses départements de R&D, créé des partenariats avec des centres technologiques et des entreprises pour développer des applications spéciales et contrôler les variables utilisées au cours de ce processus (températures, types de matériau, vitesses, etc.). Cela nous a permis d’être le seul fabricant de CNC à participer à FORMNEXT, le salon le plus important du secteur au monde, qui s’est tenu à Francfort, en Allemagne.

Comme il s’agit d’une industrie en constante évolution, les modèles ou types de machines dont le marché aura besoin à moyen terme suscitent quelques inquiétudes, même si les machines «hybrides» sont la véritable cible derrière l’investissement de nombreuses entreprises de renom qui utilisent différentes technologies (LMD, SLM, WAAM, etc.). C’est la raison pour laquelle l’expérience de Fagor Automation en matière de commandes numériques avec des systèmes utilisant différents procédés de fabrication de coupe et d’enlèvement de matière, ainsi que des capacités de fabrication additive, font de nous le partenaire idéal du secteur.

Le pack de fabrication additive pour la CNC Fagor 8065 est le système le plus ouvert du marché, capable de contrôler et d’optimiser intelligemment les processus de fabrication. Les commandes numériques Fagor peuvent être facilement configurées pour des machines multitâches, ce qui est souvent le cas pour la plupart des machines additives de l’industrie. Malgré tous les avantages de la technologie additive, aucune qualité de surface optimale n’a encore été obtenue pour les pièces. C’est la raison pour laquelle de nombreuses machines doivent intégrer les technologies de fraisage. Une fois le processus d’addition terminé, pour obtenir la pièce parfaite, la CNC Fagor finira la pièce à l’aide d’algorithmes d’usinage 5 axes à haute vitesse et en continu.

Au cours des prochaines années, les technologies soustractives et additives coexisteront en tant que processus complémentaires pour la plupart des applications. Fagor Automation est prêt à fournir des solutions aux deux technologies, soit séparément, soit en combinant les deux.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *